Details

D'un monde à l'autre


D'un monde à l'autre

Saga fantastique
Wess Fairy, le sceptre de la sagesse

von: Laëtitia Faubert Galand

6,99 €

Verlag: Éditions encre rouge
Format: EPUB
Veröffentl.: 12.02.2018
ISBN/EAN: 9782377890743
Sprache: französisch
Anzahl Seiten: 70

DRM-geschütztes eBook, Sie benötigen z.B. Adobe Digital Editions und eine Adobe ID zum Lesen.

Beschreibungen

À la découverte du monde de l'Invisible...
Wess, un garçon comme les autres, s'apprête, avec son meilleur ami Arthur, à entrer au collège en septembre.
Pendant l'été, le jour de son anniversaire, il apprend qu'il est un garçon différent des autres. Il fait partie d'un autre monde, comme sa famille et ses amis : celui de l'Invisible.
Peu après la rentrée, Wess et ses amis apprennent pourquoi ils sont sur Terre et qu'ils devront bientôt retourner chez eux. Ils se voient confier une quête des plus importantes qui marque le début de mystérieuses aventures...
Découvrez le premier volet d'une saga fantastique palpitante !
EXTRAIT
La nuit du 4 juillet. Un petit village entre la ville et la campagne. Dans une jolie petite maison de deux étages aux volets bleus, un cri de bébé vient briser le silence ténu de la chaumière.
Liliana était tombée enceinte au mois d'octobre. Elle avait gardé ça pour elle jusqu'à Noël pour en faire la surprise à son mari et à ses filles. Elle ne voulait pas non plus leur faire une fausse joie. Elle avait déjà perdu trois garçons. La première fois entre Jenna et Haria. Les autres fois, pendant la première année de la cadette. À chaque fois, à deux mois et demi de grossesse. Ses fils qui étaient si petits mais si beaux… Pourquoi la nature ne voulait-elle pas de ces enfants ? Elle n'avait pas eu de nausées cette fois-ci, comme à chacune des grossesses où elle attendait des garçons. Par contre, lorsqu'elle attendait les filles, elle était malade pendant les trois premiers mois. C'est grâce à cette absence de symptômes qu'elle se doutait qu'elle attendait un garçon. Elle avait senti la fatigue l'envahir quatre mois avant le terme et elle n'aimait pas cela. Elle qui était du genre active ne supportait pas l'idée de ne rien faire. Milos lui avait dit que, pour une fois, elle méritait bien de se reposer. Ce qu'elle avait fait. Jusqu'au 3 juillet. Le travail avait commencé vers 16h30.

Diese Produkte könnten Sie auch interessieren: